9 déc. 2007

Chamchaud' devant !

Première sortie "concertée" 100% C02-less de quelques véloskieurs. En petit comité, certes, la concertation ayant eu lieu autour d'un bon picrate rhodanien, au milieu de la nuit de vendredi. La météo houleuse et l'envie d'une bonne grasse matinée nous a fait choisir la grande classique Chamechaude. Et on m'a soufflé dans l'oreillette que la neige va s'inviter à 1000m pour la nuit et que ça pourrait être tout bon... Bien inspirée, l'oreillette, sans doute le Côtes du Rhône.

La grasse matinée s'éternise au rythme de la pluie et des trouées ensoleillées. Juste de quoi ouvrir un oeil, le coller à la vitre pour voir le Rachais transformé en forêt noire couverte de sucre glace. Le téléphone est réveillé lui aussi, le soleil met en charpie la couverture nuageuse, les ingénieurs de MF ont mesuré 25cm au col de porte avec leur règle d'écolier, départ de la petite équipe prévu entre 12H00 et 13H00.

Décollage 13H15 après quelques mises au point techniques pour fixer le barda sur les vélos. Montée sans histoire, sous le soleil et dans une atmosphère bien chargée en humidité. Grosse suée pour PianPian qui entre vite en sublimation (passage de l'état solide à l'état gazeux). Ricil, écolo-responsable en toutes circonstances, en profite pour jeter quelques bouteilles dans un conteneur à verre. Sebuju testent le VAE-DIY* en configuration tandem. Tant et si bien que c'est le moteur qui s'est senti mal et a dit "Stop !" en enclenchant sa protection thermique. Rien de grave, après refroidissement, il est reparti, mais c'est Julie qui va avoir chaud, maintenant. L'incident technique étant clos (et compris), on peu reprendre la balade et s'occuper du paysage. C'est que du blanc à partir du Sappey, sur les champs, autour des arbres. Le soleil réchauffe juste assez et, le tandem ayant repris du service, l'écolo-responsable et le Sublimé se la jouent Tour de France, roue dans roue, relais et rythme soutenu, histoire de pas être trop en retard au pied du TSK de Chamechaude.

Après installation du "campement de vélo", c'est parti, direct sous le TSK pour rentabiliser le dénivelé. Le Sublimé, revenu à l'état solide, fait la trace en restant bien sous le câble, on ne sait jamais, des fois que la station ouvre le TSK, ça pourrait être utile. La couche est épaisse à souhait mais ressemble plus à du polystyrène qu'à du sucre glace. Ce sera comme ça jusqu'à la brèche Arnaud que nous atteignons avec le crépuscule. Nous n'irons pas au sommet. Nous choisissons plutôt de profiter de la belle neige tant que nous y voyons encore. L'oreillette de Seb nous conseille de traverser Nord, sous le sommet pour descendre dans la forêt. Bien inspiré aussi, c'est épais et il n'y a pas de trace ! Yalâââââ !!!!!!!!

La descente en vélo sera un grand classique de la discipline : fait nuit, éclairage avec frontales et loupiottes de vélotaffeur, prudence dans les virages quand c'est mouillé, lâchage des freins quand c'est sec, plus ou moins froid aux doigts et bonne humeur.

Quant à la soirée raclette-bierre-crêpes-cidre, rien d'innovant, comme d'habitude.

*Vélo à Assistance Electrique, Do It Yourself

8 commentaires:

le ced a dit…

Ah,c'est donc à ça que j'ai echappé Jérome quand tu m'a dit a 3 grammes que demain c'est Véloski?
Ouf,heureusement que le prophet n'est pas equipé,'trement je n'aurais pas eu d'excuse....!
Tchouss les agitateurs ecolos!!!!!

zigual a dit…

Bien bon le CR! J'avoue, ça donne envie, mais avec un surf???...

Ced, t'es une tafiooooole! Pas d'excuses, t'aurais dû monter en courant ;o))

yvon a dit…

Sympa le récit. bien belle motivation.

PianPian a dit…

Avec une surf ?
Oui, il y a toujours un moyen de le fixer sur vélo.
Ex: planté dans une saccoche de porte -bagage.
(Le porte-bagage est un accessoire incontournable...)

Lamarmotte38 a dit…

Ha làlàlà, c'est vraiment dommage, je serais bien venue mais on avait les Ezing' à manger :-))))
Ce sera pour une prochaine alors (va falloir que je me prépare un tas d'excuses d'ici là....)

Julie a dit…

Oui genre! la prochaine excuse qu'il faut que tu sortes c'est "j'ai mon cadenas gripé!" ;-) :D héhéhé

Bon en tout cas moi j'ai découvert qu'on pouvait monter vite en vélo :hallu: :shock:

Nat a dit…

Salut la veloski-team !
J'ai commencé à chauffer des tracteurs potentiels pour une trilogie veloski-tracatge :
Moucherotte / Chamchaude / la Jasse
pas dans la meme journée bien sur !

Sinon, suis retourné skié samedi, j'ai pas perdu mes marques, donc FEU des que les condis sont ok !!!

Julie a dit…

Ah ouai la Jasse ça c'est une bonne idée 8) !